Centre du Patrimoine de la Facture Instrumentale
Aujourd'hui, nous sommes le :
Page d'accueil » DOCUMENTATIONS » VOYAGES » FILM DOCUMENTAIRE EN LETTONIE
jeudi 2 octobre 2008
Enregistrez l'article : Enregistrer au format PDF
FILM DOCUMENTAIRE EN LETTONIE

Voyage en Lettonie, rencontres avec les Lettons de Drusti

Le Partenariat : Ce voyage est organisé par l’ Association Européenne de Voyages et de Formation aux Technologies Audiovisuelles Maxfilm Europa en collaboration avec le Centre du Patrimoine de la Facture Instrumentale.

C’est un voyage avec le but d’apprendre le maniement de la camera et les logiciels courants pour le montage du film documentaire. Au coeur de la campagne lettone, dans un petit village, le groupe sera hebergé par les habitants. Les Lettons nous accueillent avec la nourriture locale et des rencontres interactive sur leurs traditions, par exemple la danse, la musique jouée sur le KOKLE (cithare lettone), ainsi que leur artisanat comme le tissage ou la bijouterie.

C’est l’originalité de la Lettonie d’offrir une grande qualité de relation basée sur des traditions centenaires. Drusti se trouve au centre d’un parc national et offre une nature à l’état pur. Lacs, forêts, villages constitués de maisons en bois, cigognes et castors, c’est vraiment l’Europe du Nord !

Situation géographique : Drusti se trouve dans la région de Césis, entre Raona et Jaunpibalga, sur la route du Sud vers Jaunpibalga. En Lettonie le climat est continental, propre à l’Europe du Nord et en février le paysage est, en général, couvert de neige.

La Lettonie est un petit pays, nouvellement arrivé dans la Communauté Européenne. Après la révolution de 1991, comme les autres républiques baltes, la Lettonie déclarera son indépendance à l’égard de l’UnionSoviétique. Depuis la fondation de Riga par les allemands en 1200 ap. JC, les lettons ont conservé leur identité originale portée par leur relation avec la mythologie, la nature et les êtres humains. L’ancienne présidente de la Lettonie, Mme Vaira Vike-Freiberga, est une grande spécialiste des "Daïnas" chants populaires lettons et les enseigne à l’université. Il n’est pas rare d’entendre ces chants utilisés comme sonnerie de téléphone mobile !

A Drusti et dans la région : on trouve un bon choix d’ activités comme la découverte de la nature en balade, le ski de fond, les événements du musée ethnographique et les lieux archéologiques, ainsi que les activités d’intérieur comme l’ atelier de tissage animé par les femmes du village,l’ atelier de bijouterie animé par un archéologue, ou l’ atelier-rencontre de musique et de danse avec des artistes lettons. Le rapport avec les lettons se fait généralement en anglais, surtout avec les jeunes. Le russe et le letton sont communément utilisés.

Le CPFI a déjà organisé plusiers échanges de jeunes dans le cadre de projets avec l’université de Marburg en Allemagne. Les participants pourront bénéficier de ces relations pour rencontrer des artistes lettons, des archéologues, des artisans de musique et des historiens.